La Cabane Juridique

Objectif

 

Association loi 1901 depuis le 30 mai 2016, la Cabane Juridique / Legal Shelter a pour but l'accès au droit pour tou·te·s, en particulier les personnes exilées, afin que les droits humains ne soient pas un privilège mais une réalité pour tou·te·s.

Mission

 

Indépendante, non-confessionnelle et à but non lucratif, la Cabane Juridique / Legal Shelter défend les libertés et droits fondamentaux, et agit en fonction des besoins et des choix exprimés par les personnes concernées.

Lumières_LaCabaneJuridique.png

Elle désire contribuer à l’autonomisation des plus vulnérables, notamment des exilé·e·s, auxquel·le·s le libre-arbitre est bien trop fréquemment dénié.

La Cabane Juridique, dans une constante posture de méfiance à l’égard des institutions, souhaite mettre les acteur·rice·s face à leurs responsabilités légales. Elle n’a pas pour vocation à suppléer à leurs carences.

 

Pour agir, la Cabane Juridique / Legal Shelter imagine et expérimente une nouvelle légalité, plus humaine. Elle exploite les leviers légaux et/ou légitimes qu’elle estime pertinents.

 

La Cabane Juridique reste vigilante et dénonce les pratiques illégales, abusives, répressives ou pernicieuses de l’État et de ses institutions.

Nos activités

Dans le respect de son objectif principal et de la mission de l’association, la Cabane Juridique / Legal Shelter a dessiné ses activités autour de 4 axes.

 

1. L’information concernant l’accès aux droits des étrangers et l’accompagnement individuel 

 

Deux permanences hebdomadaires sont assurées et des formations sur diverses thématiques sont dispensées aux exilé·e·s et aidant·e·s.

 

2. La lutte contre les violences d'Etat, particulièrement policières et gendarmes

 

L’action de la Cabane Juridique s’articule autour de plusieurs volets, notamment :

 

  • La participation à l’observation des expulsions quotidiennes menées par les forces de l’ordre dans les lieux de vies des exilé·e·s à Calais en lien avec le projet Human Rights Observers ;

  • L’accompagnement des victimes de violences policières dans l’exercice de leurs droits ;

  • La mise en place d’actions de plaidoyer et de dénonciation.


 

3. L’observation de l’application du droit autour de la rétention administrative

 

Afin de témoigner et de s’assurer de l’application du droit dans le cadre de cette forme de justice, la Cabane Juridique se rend régulièrement à Coquelles pour observer le déroulement de ces audiences.

 

Par ailleurs, l’association dénonce également certaines atteintes au droit de personnes placées en rétention, via la saisine d’autorités administratives indépendantes telles que le défenseur des droits ou la contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL).

 

4. L’action en justice face à l’atteinte aux libertés et droits des habitants de terrain

 

Face aux multiples atteintes aux libertés et droits fondamentaux, la Cabane Juridique s’investit également dans des procédures contentieuses, destinées à faire juger un litige entre un ou plusieurs usagers d’un service public et l’État.

 

L'association accompagne notamment les personnes pour défendre leurs droits en tant qu'habitant de terrain et dénonce les violations quotidiennes de ces droits lors des expulsions de terrain.

La Cabane Juridique est ainsi intervenu plusieurs fois au soutien des habitant·e·s de campements de Calais et des villes limitrophes.

 

Pour plus d’informations sur nos activités :

1/2