Publications 2020

Communiqué de presse

27 novembre 2020

Expulsions des campements à Paris vs. Expulsions des campements à Calais  : police partout, justice nulle part

À la suite de l’expulsion d’une violence extrême du campement de personnes migrantes Place de la République à Paris, les associations intervenant auprès des personnes exilées à Calais apportent leur soutien aux personnes migrantes victimes de cette nouvelle dérive policière.
Lire notre communiqué de presse

Article
2 novembre 2020

« Destination nulle part : les autorités françaises envisagent le renvoi de ressortissants syriens »

Au début du mois d'octobre, deux ressortissants syriens ont fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français, sans éliminer la possibilité d'un renvoi vers leur pays d'origine.
Lire notre article sur Passeurs d'hospitalités

Article

27 octobre 2020

« Je ne peux pas rentrer en Algérie pour le moment, je ne comprends pas ce que je fais ici »

Alors que les frontières algériennes sont fermées jusqu'à nouvel ordre en raison de la pandémie de Covid-19, le CRA de Coquelles maintient des ressortissants algériens sans perspectives effectives d'éloignement.
Lire notre article sur Passeurs d'hospitalités

Communiqué de presse

30 septembre 2020

À Calais, « plus c’est gros plus ça passe »

 

Une semaine après la venue de la Défenseure des droits, Madame Claire Hédon, trois jours après la manifestation pour le respect des droits des personnes exilées, une expulsion de grande envergure a eu lieu à « Hospital jungle » sans base légale officielle.
Lire notre communiqué de presse

Communiqué de presse

14 août 2020

Les associations d'aide aux personnes exilées saisissent la défenseure des droits et les Nations Unies sur la situation à Calais

 

Ce vendredi 14 août 2020, les associations qui viennent en soutien aux personnes exilées (sur)vivant à Calais saisissent aujourd'hui la Défenseure des droits ainsi que 7 rapporteurs spéciaux des Nations unies relatifs aux droits humains.
Lire notre communiqué de presse

Article

26 juin 2020

Centre de Reconfinement Arbitraire : Chronique d'une mise en danger

 

Une semaine après la venue de la Défenseure des droits, Madame Claire Hédon, trois jours après la manifestation pour le respect des droits des personnes exilées, une expulsion de grande envergure a eu lieu à « Hospital jungle » sans base légale officielle.
Lire notre article sur Facebook

Article

8 juin 2020

Inspirons-nous de #Backlivesmatter et dénonçons les violences policières

 

Depuis quatre ans La Cabane Juridique lutte contre les violences faites aux exilé·es à Calais. Nous sommes convaincu·es de la nécessité mais aussi des limites de se battre sur le plan juridique. Le mouvement #blacklivesmatter jette un éclairage nouveau sur les logiques violentes et racistes à l’œuvre à la frontière.
Lire notre article sur Facebook

Article

24 mars 2020

COVID-19 : Pas de mesure sanitaire pour les exilé.es, à Calais, les expulsions quotidiennes se poursuivent

 

Dans le contexte de pandémie mondiale du coronavirus et suite aux mesures incitant la population à réduire ses déplacements au strict minimum en France, les opérations d’expulsion des exilé.es se poursuivent quotidiennement à Calais, indépendamment de tout risque sanitaire.
Lire notre article sur Facebook

Article

21 mars 2020

Dans le centre de rétention de Coquelles, un enfermement sans précaution ni but, mais pas de confinement

 

Malgré l’annonce du Président de la République le 16 mars 2020 exhortant chacun à réduire ses déplacements au plus strict minimum pour limiter la propagation du coronavirus, aucune mesure ne semble avoir été prise dans le centre de rétention administrative de Coquelles, alors que les conditions de promiscuité favorisent largement sa dissémination.
Lire notre article sur Facebook

Communiqué de presse

18 février 2020

Halte aux expulsions vers l’Afghanistan

 

La France complice de renvoi d’un Afghan vers son pays où il risque sa vie. Jawal A.a 29 ans. Il y a quatre ans, il a quitté son pays, l’Afghanistan, car il craignait pour sa vie. Jawal travaillait à l’aéroport de Kaboul et n’était impliqué dans aucune action politique.
Lire notre communiqué de presse

Communiqué de presse

6 février 2020

Tentative de Suicide au Centre de Rétention Administrative de Coquelles : la France renvoie vers les centres de rétention maltais

 

Le 01 février 2020, Amir Hussain, 25 ans, a tenté de mettre fin à ses jours au centre de rétention administrative de Coquelles, après l’annonce quelques jours plus tôt, de son transfert vers Malte où il a vécu le dur quotidien des centres de rétention pendant plusieurs mois.
Lire notre communiqué de presse